Abonnés

Questions / Réponses

Quelle eau utiliser ?

En cuisine, utilisez exclusivement l'eau du réseau d'eau froide pour la boisson et la cuisson des aliments. L'utilisation d'une eau à une température élevée favorise la migration des métaux dans l'eau.
 
 L'eau de boisson doit être conservée au frais dans un récipient fermé.
 
 Dans le département de la Haute Garonne, il existe très peu de communes alimentées par une eau de dureté nécessitant la mise en place d’un adoucisseur (la dureté de l’eau est souvent de l’ordre de 15° à 20 °F maximum). En cas de nécessité, réservez ce traitement complémentaire éventuel au seul réseau d'eau chaude sanitaire. Il est sans intérêt sur le réseau d'eau froide utilisé pour la consommation et peut même parfois accélérer la dissolution des métaux des conduites ou devenir un foyer de développement microbien lorsque son entretien est mal assuré.
 
 Double réseau: toute interconnexion entre un puits privé et le réseau public est strictement interdite et dangereuse (la responsabilité du particulier peut être recherchée en cas de retour d’eau du réseau privé vers le réseau public).Il est rappelé que d’une façon générale l’eau de puits ne doit pas être utilisée pour la consommation humaine.
 

Comment préserver la qualité de mon eau potable ?

L’eau se consomme comme un produit frais. Le froid protège donc votre eau. Buvez de l’eau tirée uniquement du robinet d’eau froide.
 
Evitez aussi de laisser l’eau trop longtemps au contact de l’air. Conservez l’eau du robinet au réfrigérateur dans un récipient propre et consommez-la dans les 24 heures.
 
Par ailleurs, nous vous recommandons de ne pas utiliser l’eau chaude du robinet pour préparer du thé, du café, des boissons instantanées, des produits lyophilisés, et même pour la cuisson des légumes, des pâtes etc.
 

Comment économiser l'eau ?

Les économies d'eau ont deux objectifs : préserver la ressource en eau et réduire votre facture d'eau.
En France la consommation moyenne d'une personne est de 150 litres par jour. Seulement 7 % de l'eau consommée à la maison est utilisée pour l'alimentation, le reste est consacré à la toilette (39 %), aux sanitaires (20 %), au lavage du linge (12 %), à la vaisselle (12 %) et divers (10 %).
 
Vous pouvez économiser jusqu'à 30 % de votre facture d'eau en respectant les trois règles suivantes :
 - réduisez le gaspillage (préférez les douches aux bains, ne laissez pas couler l'eau lorsque vous vous lavez les mains ou vous brossez les dents, surveillez et entretenez vos installations pour éviter les fuites..)
 - limitez votre consommation (équipez vos robinets de mitigeurs, optez pour des chasses d'eau à double commande, placez des limiteurs de débit sur vos pommeaux de douche...)
 - mieux arrosez votre jardin (arrosez le matin ou le soir, profitez des pluies, n'arrosez pas votre pelouse pendant les grosses chaleurs...)
 

L’eau du robinet sent parfois le chlore

Pour conserver toutes les qualités de l’eau, nous y introduisons du chlore, en quantité absolument pas dangereuse pour la santé. Seul inconvénient, il peut parfois se dégager une odeur. Laissez alors couler l’eau de votre robinet à gros débit pendant quelques secondes avant de la puiser. Ou laissez l’eau reposer quelques minutes dans une carafe en verre avant de la consommer.
 

L’eau de mon robinet est marron

Vous vous êtes absentés assez longtemps, et pendant ce temps-là, votre eau a stagné dans les canalisations. Si vos conduites sont métalliques, l’eau en stagnant, se colore à leur contact. Laissez couler vos robinets quelques minutes puis nettoyez les brise-jets.
 
L'eau peut également être marron suite à une fuite sur le réseau de distribution du SIECT ou à l'ouverture d'un poteau incendie. Nous vous demandons dans ce cas de contacter les services techniques (voir la rubrique "contact et plans d'accès") afin qu'un agent réalise une purge du réseau.
 

Parfois, il arrive que l’eau du robinet soit blanche

Si l’eau est blanche, c’est à cause de la présence de bulles. L'eau reste cependant potable. Les filtres brise-jet par exemple sur les robinets, amplifient l’émulsion air / eau. Mais on observe cette couleur blanche de l’eau souvent suite à une coupure d’eau liée à des travaux sur le réseau d’eau potable. Ce phénomène disparaît en quelques minutes en laissant l'eau se reposer.
 

Protection du compteur contre le gel

En période de froid pensez à protéger votre compteur d'eau contre le gel au moyen de matériaux isolants imputrescibles (plaque de polystyrène …) ou en le recouvrant d'un sac plastique bien fermé rempli de billes de polystyrène ou de laine de verre. En cas d'absence prolongée, fermez le robinet avant compteur et vidangez votre installation.
 
N'oubliez pas non plus que vos propres conduites peuvent geler, par exemple dans un garage ou dans une cave mal isolée. Il est donc aussi recommandé d'entourer vos conduites de matériaux isolants. 
Soyez donc vigilant, le compteur est placé sous votre responsabilité et en cas de gel, le coût de son changement serait à votre charge. Par ailleurs, le compteur doit être accessible pour la relève annuelle et la niche à compteur doit être maintenue en bon état.
 

Comment éviter d'avoir une fuite d'eau ?

Faites régulièrement un contrôle de votre consommation. Une fuite sur une canalisation n'est pas toujours visible. Votre compteur vous permet de vérifier l'étanchéité de votre réseau privé. Fermez tous vos robinets, vérifiez qu'aucun appareil ou points de consommation n'est en marche puis regardez votre compteur. L'affichage de l'index se décline du m3 jusqu'au litre. Déjà si la roulette indiquant les litres tourne alors que vous n'utilisez pas d'eau dans votre maison, il y a probablement une fuite sur votre installation.
 
Sinon et pour être sûr de votre contrôle : relevez les hectolitres, décalitres, litres, puis attendez au moins 2 heures sans utiliser d'eau puis aller de nouveau relever les index. Si les chiffres sont à l'identique : aucune consommation n'a été enregistrée, votre réseau est bien étanche. S'ils ont changé, c'est que vous avez une fuite. Vérifiez alors votre installation et faites éventuellement appel à un plombier.
 
Si vous constatez une augmentation de votre consommation d'eau par rapport à l'année précédente alors que rien ne l'explique (même période de relève, même nombre de personnes, mêmes usages) interrogez-vous et faîtes des contrôles de compteurs fréquents.
 
Saviez-vous qu'un goutte à goutte sur un robinet représente une fuite de 150 litres par jour ?!  De même, une chasse d'eau qui coule équivaut à 600 litres d'eau perdus par jour !
 
Lorsque vous vous absentez plusieurs jours de votre domicile, n'oubliez pas de fermer votre robinet d'alimentation générale.
 

Puis-je bénéficier d'un dégrèvement en cas de fuite après mon compteur d'eau ?

Un dégrèvement peut être accordé dans le cas d’une fuite après le compteur si toutes les conditions suivantes sont remplies :

 - la fuite se situe sur une canalisation d’eau potable. Sont exclues les fuites dues à des appareils ménagers et des équipements sanitaires et de chauffage, et à des organes de régulation tels que ceux destinés au remplissage automatique de piscine ou d’arrosage automatique des jardins,
 - la fuite est avérée et l’abonné a effectué les réparations nécessaires dans les meilleurs délais pour stopper la fuite, et en particulier si la fuite a été constatée par un agent du syndicat,
 - l’abonné a fourni au syndicat une facture de réparation et une attestation d’une entreprise de plomberie indiquant que la fuite a été réparée et précisant la nature et la localisation de la fuite et la date de la réparation, et ce dans un délai d’un mois à compter de la notification par le syndicat de la surconsommation d’eau,
 - un relevé de compteur après réparation de la fuite doit être réalisé et communiqué au syndicat lors de la demande de dégrèvement,
 - la consommation d’eau relevée est supérieure à 1,5 fois la consommation moyenne annuelle évaluée sur les trois dernières années de consommation.
NB : les agents du syndicat pourront procéder à tous les contrôles nécessaires.
 
Le syndicat étudiera la possibilité d’appliquer un dégrèvement si toutes les conditions préalablement citées sont justifiées et réunies lors de la demande de dégrèvement. Le syndicat appliquera alors un dégrèvement équivalent à la moitié du volume de la surconsommation d’eau. La consommation facturée sera ainsi égale à la consommation
moyenne annuelle à laquelle sera ajoutée la moitié de la surconsommation restant à charge de l’abonné.
 
Dans le cas où la fuite concerne un local d’habitation, le volume d’eau facturé ne pourra pas être supérieur au double de la consommation des trois dernières années ou, à défaut, au volume d’eau moyen consommé dans la zone géographique de l’abonné dans des locaux d’habitation de taille et de caractéristiques comparables.
 

Qu'est-ce la médiation de l'eau ?

Au regard de la loi n°2014-344 du 17 mars 2014 dite « loi consommation », en cas de contestation ou litige qui n’ont pas pu être réglés de façon amiable avec le syndicat, vous avez la possibilité de saisir gratuitement la Médiation de l'eau dont les coordonnées sont les suivantes : Médiation de l'Eau, BP 40 463, 75366 PARIS CEDEX 08.
 
 
En savoir plus ...
Règlement de service
Facturation eau/assainissement
Paiement des factures
Informations pratiques

Actualités